Pratique 2 : la cartographie des controverses

Initiée en France par le Professeur Bruno Latour, la cartographie des controverses a tout d’abord fait l’objet d’un enseignement dans le supérieur. Aujourd’hui, le travail conduit dans des établissements du second degré, à l’exemple du Lycée Germaine Tillion depuis 2015, démontre tout le potentiel pédagogique que porte cet enseignement.

Eléments contextuels

Département Seine Saint Denis / Le Bourget

Le lycée Germaine Tillion accueille 650 élèves scolarisés dans les filières générales et technologiques, l’établissement comprend un Micro lycée qui constitue un véritable « laboratoire » pédagogique. Le travail des équipes est accompagné par la CARDIE (Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation) de l’académie de Créteil. La fiche de présentation du lycée : http://eduscol.education.fr/experitheque/fiches/fiche12992.pdf

L’enseignement de la cartographie des controverses est dispensé dans le cadre des TPE à l’ensemble des classes de premières générales de l’établissement (les élèves forment des groupes de 3), deux professeurs encadrants par classe. L’enseignement mêle sciences expérimentales et sociales, aucune thématique n’est imposée. Cependant une contrainte est posée : le sujet choisi par le groupe d’élèves doit être controversé.

Partenaire : Sciences Po Paris (FORCCAST)

Equipe

  • Manon Baudouin, enseignante SVT
  • Timothée Deniset, enseignant SPC

Classe : premières générales

Octobre à mars, 3h/semaine, en barrette.

Descriptif du projet développé en classe

Enseignement par la cartographie des controverses dans le cadre des TPE

La préparation des Travaux personnels encadrés (TPE) à travers le programme de formation à la cartographie de controverses a pour objectif la présentation d’une controverse sociotechnique par groupe d’élèves. Il s’agit de leur faire prendre la mesure de l’articulation entre science et société dans l’élaboration des savoirs. S’y ajoute une initiation aux pratiques du numérique et à la conduite d’entretien avec des professionnels et acteurs impliqués dans une controverse. Cette exploration approfondie conduit à la simulation mise en scène de la controverse afin de forger les capacités à argumenter en situation de débats publics.

Objectifs

  • Exploration d’un domaine de connaissances à partir d’une controverse scientifique mettant en jeu des acteurs scientifiques, politiques et médiatiques (au sens de la sociologie des sciences telle qu’elle a été théorisée notamment par Bruno Latour).
  • Réalisation d’un entretien avec un expert et/ou acteur de la controverse.
  • Séances d’initiation à la méthodologie de recherche et d’exploitation de documents (notamment sur Internet), en particulier par l’expertise de sources numériques et/ou médiatiques.
  • Séance de travail en médiathèque publique.
  • Apprentissage des techniques de conduite d’un entretien filmé ou non.
  • Restitution sous une forme libre (site, blog, vidéo, magazine etc.).
  • Restitution orale : simulation de débat public de manière dynamique en jouant la controverse, en incarnant ses acteurs, en défendant leurs arguments…

Pour plus d’information, une fiche est disponible sur le site Éduscol à l’adresse suivante : http://eduscol.education.fr/experitheque/consultFicheIndex.php?idFiche=12214

Retour d’expérience

Vidéo témoignage :

pastille vidéo recueillant des témoignages de professeurs revenant sur une année d’enseignement par cartographie des controverses et l’impact de cet enseignement sur les élèves dans les autres disciplines.

Points de vigilance :

Mise en place d’une réunion initiale de « formation » pour être tous d’accord sur le concept de controverses et les modalités de travail.

Mise en place d’une réunion de « validation » et de retours sur les sujets proposés par les élèves

Mise en place d’un calendrier/planning collectif récapitulant les temps forts de l’année (phase de recherche/analyse pertinence des sources, choix du sujet, ITW, préparation de la production, préparation à l’art oratoire, préparation de la restitution orale (saynète) etc.

Des ressources produites

Analyser un article

Objectifs : comment juger de la fiabilité d’un document et retrouver facilement les informations importantes

Lors de la phase de recherche, deux étapes sont importantes : l’analyse de la pertinence d’un article trouvé puis l’extraction des informations importantes.

Le nombre de document trouvé étant important, il est nécessaire de fournir aux élèves un outil simple, utilisable de façon autonome et permettant de déterminer la pertinence du document pour ensuite décider de l’analyser plus en profondeur ou de l’écarter. C’est l’objectif de la « grille d’évaluation de fiabilité des sources ».

Le nombre de documents exploitables augmentant rapidement, il devient rapidement indispensable de constituer des fiches de synthèse permettant de retrouver rapidement toutes les informations importantes, évitant ainsi d’avoir à relire tous les documents régulièrement. C’est l’objectif de la fiche « analyse de documents ».

Télécharger la grille d’évalutation au format PDF

Télécharger la fiche d’analyse au format PDF

Mener une interview

Objectifs : dans le cadre de leurs recherches, les élèves peuvent être amenés à rencontrer des personnes prenant position sur le sujet. L’objectif est de proposer des outils les aidant à mener à bien cet entretien.

Lors des travaux, il est demandé aux élèves d’entrer en contact avec au moins un des acteurs identifiés lors de la phase de recherche. La fiche « préparer une ITW » permet aux élèves de réfléchir en amont aux questions et aux sujets qu’ils aborderont lors du rendez-vous. Dans le cadre d’une interview filmée, la fiche « mener une ITW vidéo » permettra de définir avec eux les cadrages les plus adaptés, les éléments d’illustration à filmer etc.

Télécharger « Pratique une interview » au format PDF

Télécharger « Mener une interview vidéo » au format PDF

Art oratoire

Objectifs : sensibiliser les élèves à la question de l’art oratoire. Identifier les 5 piliers de l’art oratoire et amener les élèves à s’y exercer

Dans le travail des TPE, une restitution orale est attendue. Il est demandé que cette restitution soit sous la forme d’une saynète, qui permettra au groupe d’incarner au mieux la controverse. La fiche « les cinq piliers de l’art oratoire » permet de préparer les élèves à cet aspect du travail réalisé en interdisciplinarité, mais également de les préparer aux oraux de leur cursus scolaire. La fiche « compétence oral » est un document réalisé par Science Po Paris, elle est utilisée avec les élèves afin de leur montrer les aspects plus poussés de l’art oratoire. Enfin, le document « IDIS 1ere – préparation à l’oral » constitue un exemple de séance réalisée avec les élèves autour de l’art oratoire. La vidéo « préparer l’oral » présente des témoignages d’élèves revenant sur ce travail de préparation et la plus-value identifiée dans différentes disciplines.

Télécharger « Présentation séance aux élèves – Art Oratoire » au format PDF

Télécharger « Les 5 piliers de l’art oratoire » au format PDF

Téléchargeer la grille d’évalution Art oratoire au format PDF

Grilles d’évaluation

Objectifs : comment évaluer une production « écrite » et « orale » sous la forme de cartographie de controverse ?

Le travail des TPE est évalué à plusieurs échelles, et notamment dans la production dite « écrite », bien que comme vu précédemment elle est sous une forme assez libre, et lors de la restitution orale. Les deux documents « grille de correction production » et « grille évaluation oral » sont les deux documents réfléchis et utilisés par l’équipe pédagogique afin d’harmoniser nos évaluations. De plus, ces documents sont fournis en début de séquence aux élèves afin qu’ils puissent connaître les critères d’évaluation de leur travail.

Télécharger la grille d’évaluation « Production écrite » au format PDF

Télécharger la grille d’évaluation « Production orale » au format PDF